06 68 022 622
04 28 35 05 50

Les « savoir faire »

MANIPULATION DU VOLANT

Lors de l’installation au poste de conduite veiller à ne pas être trop prés ni trop loin du volant.

Une mauvaise installation => une mauvaise manipulation du volant = mauvaise conduite ;

  • Difficultés à tourner très vite le volant
  • Difficultés à ramener très vite le volant

Si on tient le volant trop serré nos muscles se changent en pierre, c’est très fatiguant pendant la conduite.

UNE COURBE :

Ne nécessite pas le déplacement des mains sur la couronne du volant

UN VIRAGE :

Impose un déplacement des mains pour tirer celui-ci du côté du virage

  • je monte ma main droite pour un virage à droite
  • je monte ma main gauche pour un virage à gauche

UN TOURNANT :

Oblige à chevaucher les mains sur le volant.

**********************************************************************************

  • Le volant se tient à 10 H 10.
  • Les mains à l’intérieur du volant sont INTERDITES

PS : pour ne pas faire d’écarts de trajectoires, je ne laisse jamais revenir mon volant, je le ramène.

Comment bien tenir le volant ?

Bien tenir son volant est absolument fondamental pour gérer ses trajectoires, conduire en toute sécurité et éviter les traumatismes. Voici un énoncé des règles à retenir pour devenir un as du volant.

Les différentes prises

Principes généraux

  • Il est fondamental de bien s’installer au poste de conduite. Prenez donc tout le temps nécessaire pour être à l’aise.
  • Vos bras doivent être légèrement fléchis et vos épaules détendues.
  • Il est toujours préférable de tirer le volant de haut en bas plutôt que de le pousser : le premier geste est en effet beaucoup plus naturel.
  • On ne croise jamais les mains en manipulant le volant.
  • Le volant doit être manié avec souplesse, sans crispation.

En ligne droite

  • Lors d’une ligne droite, vous devez positionnez vos mains à 9h 15 ou à 10h10 afin d’avoir une prise précise sur le volant.

Lors d’une légère courbe

  • Gardez vos mains à  10h10 : il n’est pas nécessaire d’effectuer de grands mouvements moins précis.
  • Accompagnez la courbe en laissant vos mains parallèles.

Lors d’un tournant

  • Placez la main du côté où vous tournez sur le haut du volant (à 12h).
  • Tirez le volant avec cette main, l’autre main accompagne le mouvement avec souplesse.

Lors d’un tournant important (à plus de 90°)

  • Il vous faut faire plusieurs tours de volant en pratiquant le chevauchement du volant. Le chevauchement s’effectue comme suit pour un tournant à gauche (on procédera de manière inverse pour un tournant à droite) :
    • La main gauche monte à 12h puis tire le volant sur 1/4 du volant.
    • Puis la main droite prend le relais en réalisant la même opération
    • Puis la main gauche.
    • Etc.

Le retour du volant

  •  il faut manipuler soi-même le volant pour qu’il reviennent à sa position initiale.
  • Attention, pour les manoeuvres veillez à ne pas confondre roues droites et volant droit, il peut en effet manquer encore un ou plusieurs tours de volant avant que les roues soient parfaitement droites !